Kezaco ?

Le kitesurf est un sport de traction qui se pratique sur l’ eau . Sport nautique à part entière, parfois appelé fly surf ou seulement kite, il consiste à être tracté par un cerf-volant , appelé aile, et à glisser sur une planche de surf réduite. Le pratiquant pilote, à l’aide d’une barre, une aile de traction distante de vingt à trente mètres. Quatre lignes relient la barre à l’aile. Deux de ces lignes, les arrières, permettent de réguler la puissance en jouant sur l’incidence de l’aile. Ces arrières sont accrochées au harnais. Un système de sécurité permet, en cas d’urgence, de se désolidariser de l’aile. Le pratiquant est équipé d’une planche, généralement asymétrique, d’une longueur moyenne variant de 110 à 170 cm .

Un peu d’histoire

Le kitesurf est apparu à la fin des années 1990. Caractérisé par un esprit de liberté et par la recherche de nouvelles sensations, ce sport a connu une forte croissance depuis le début de la décennie 2000, mais se heurte à des difficultés spécifiques. En effet, la pratique du kitesurf exige des sites très adaptés, permettant au pratiquant de dérouler ses lignes au sol sans risque pour lui et pour les autres. Mais de nombreux accidents, souvent mortels, et la difficulté de cohabitation avec les autres sports historiquement dominants (comme le surf , la planche à voile …) ont conduit à son interdiction pure et simple sur certaines plages.

Seuls l’amélioration du niveau de pratique et l’apparition d’un matériel plus sûr dans un avenir proche permettront au kitesurf de poursuivre son développement dans les meilleures conditions.

Matériel

La voile est dirigée par une barre, elle-même attachée grâce à un harnais au kite surfeur. Ce dernier oriente la barre à laquelle sont en général fixées quatre lignes d’environ 30 mètres de long, de façon à assurer la propulsion et la direction de l’ensemble. Grâce à la voile, les pratiquants de ce sport peuvent faire des bonds allant jusqu’à 20 mètres au-dessus de l’eau. La surface de voile peut aller de 2m2 à 24m2, même si des voiles de 50 m2 ont été expérimentées. Deux grands types d’ailes sont utilisées :
Aile à caisson
Ces profils souples sont inspirés du parapente. Les caissons de l’aile se gonflent naturellement. Les ailes à caisson sont davantage utilisées pour la traction terrestre mais les dernières évolutions autorisent le redécollage sur l’eau.
Aile à boudin
Brevet international déposé par les frères Legaignoux en 1984. Le principe consiste en une structure gonflable, à l’aide d’une pompe, qui modèle le profil de l’aile et lui permet de redécoller de l’eau.

Sécurité

La pratique de ce sport est conditionnée au suivi d’un stage de formation. Des règles de sécurité essentielles, et notamment l’anticipation, sont à respecter pour éviter des accidents mortels et graves.

Sources : http://fr.wikipedia.org


adhésion fka

Forums

Accès aux forums || nouveau membre

Petites annonces

Le Kitesurf Subpages