……..VITE !

Il y a 4 ans nous avons créé l’association FKA pour promouvoir le kite sur notre beau département.

Son but premier était d’anticiper les effets que nous pouvons percevoir aujourd’hui, à savoir le surpeuplement des spots et la cohabitation avec d’autres usagers de l’espace maritime, notamment les baigneurs en saison estivale. Grâce aux différentes actions menées par la FKA et de longues négociations avec les mairies, des zones de navigations ont été définies pour permettre aux kiteurs de continuer à naviguer durant l’été, qu’ils soient pratiquants locaux, touristes ou élèves des écoles…

Malheureusement, certains abus émanant de pratiquants – débutants comme confirmés – mettent tout ce travail en péril, notamment sur le spot de Ste Marguerite où de nombreuses plaintes ont été déposées en mairie. Plutôt que de voir notre sport favori définitivement interdit sur ce spot, nous avons validé à l’occasion d’une « réunion de crise » avec l’équipe municipale l’hypothèse de sanctionner tous ceux qui ne respectent pas les espaces réservés sur ce spot. Ce choix est regrettable car contraire à la démarche de la FKA qui privilégie le dialogue et la sensibilisation, mais c’est un choix vital pour la poursuite de notre sport.

Alors réveillons nous ! Adhérents ou pas, pratiquants ou pas, si vous constatez des comportements dangereux sur les spots, expliquez aux récalcitrants que leur comportement les mène – nous mène – droit au mur. C’est une tâche ingrate, mais elle bénéficiera à tout le monde ! N’attendons pas que les arrêtés municipaux tombent, ou pire encore… qu’un accident se produise.

Le kite ne doit pas faire peur, il doit faire rêver.
Agissez ! Il est encore temps.